pharmacie

La société Pierre Fabre ne peut pas interdire à ses distributeurs de vendre ses produits sur internet

De nombreux laboratoires pharmaceutiques ont interdit pendant plusieurs années à leurs distributeurs de vendre leurs produits cosmétiques et d’hygiène corporelle sur internet. Le conseil de la concurrence s’est saisi du problème et est parvenu, suite à sa décision du 8 mars 2007, à obtenir de la plupart des laboratoires leur engagement de modifier leurs contrats de distribution de manière à permettre leur vente à distance. Pierre FABRE a refusé de s’aligner. Le Conseil de la Concurrence a poursuivi l’instruction du…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

Nouveau revirement en matière de vente d’alcool par les pharmaciens

la loi de finance rectificative votée le 29 Février 2012 reprend le texte annulé par le conseil constitutionnel (AN NL) Article 27 8 sexies I. – Le g du II de l’article 302 D bis du code général des impôts est complété par les mots : « et, dans la limite d’un contingent annuel fixé par l’administration, l’alcool pur acquis par les pharmaciens d’officine ». II. – Sous réserve des décisions de justice passées en force de chose jugée, le…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

La loi de finance rectificative légalise les pratiques de vente d’alcool par les pharmaciens

Article additionnel après article 20   I. - Le g du II de l'article 302 D bis du code général des impôts est complété par les mots : « et, dans la limite d'un contingent annuel fixé par l'administration, l'alcool pur acquis par les pharmaciens d'officine ». II. - Sous réserve des décisions de justice passées en force de chose jugée, le g du II de l?article 302 D bis du code général des impôts est applicable à partir du…
En savoir + Partager l'article sur Facebook