Blog

Le procès du Crash du Concorde

ACG qui démontre une vraie tradition d’assistance des victimes de tueurs en série, intervient aujourd’hui dans de nombreuses affaires judiciaires liées aux catastrophes : En matière aérienne d’abord : • Crash de l’Airbus d’Air France AF 447 assurant la liaison Rio Paris le 1er juin 2009 • Crash de l’avion de l’A 310 de la compagnie  KENYA Airways survenu à ABIDJAN le 30 Janvier 2000 • Crash de BESANCON - La Vèze survenu le 19 Octobre 2006 • Crash du Concorde survenu…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

« Errare humanum est, perseverare diabolicum », et inversement

C'est l'histoire de trois particuliers, propriétaires de parcelles voisines de terrains appartenant à une collectivité locale, qui autorisent celle-ci, le temps de travaux, à prendre « emprise » sur leurs parcelles pour lui permettre de réaliser un ouvrage (public). Conformément à la loi, la collectivité locale s'engage à les indemniser. Or aucune indemnisation ne viendra jamais, et, bien pire, la collectivité locale se comporte en véritable propriétaire : elle clôt les parcelles des trois voisins (plots en béton + grille) puis y…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

Les familles des victimes du crash du Concorde absentes à l’ouverture du procès

Article publié le 02 février 2010 JUSTICE - Il s'est ouvert, ce mardi, à Pontoise... «Pravda.» Drapés dans leur dignité autant que dans leurs costumes noirs, Marian et Andrzej ne sont pas très loquaces. Dans la salle des pas perdus, à peine consentent-ils à dire discrètement qu’ils attendent «la vérité» sur le crash du Concorde. C’est pour ça que les deux Polonais ont voyagé, mardi, jusqu’au palais de justice de Pontoise (Val-d’Oise). En souvenir de leurs deux filles – Paulina…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

Nu dans les geôles – Le coup de boule du policier au gardé à vue

Archive 2009 Article paru dans l’Union, le 4 décembre 2009 REIMS (Marne). Un policier a, hier, reconnu à la barre du tribunal avoir donné - le 28 janvier 2008 - un coup de boule à un homme alors en garde à vue. Il s'en est excusé. CETTE nuit-là, vers 3 heures, Thierry V. sort de la discothèque « L'Escalier », rue de Châtivesle. Agacé par les quolibets des vigiles, il balance un coup de pied vengeur dans une voiture en…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

Injure publique contre Quénard Aissaoui et leurs amis

Archive 2009 Article paru dans l’Union, le 3 décembre 2009 Août 2009, sur sa page Facebook Éric Quénard, conseiller général et premier adjoint du maire d'Adeline Hazan, s'interroge sur la « situation monopolistique de certains journaux ». « Ami » facebookien d'Éric Quénard, Ali Aissaoui, alors adjoint en charge de la démocratie locale, y va de son commentaire. À la suite de plusieurs articles parus dans l'union sur sa qualité de médecin et d'une manifestation anti-israélienne (*), l'homme se dit…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

Le loto ne fait pas un carton auprès de la police et du parquet « Illégal pour 1 centime… »

Archive 2009 Article paru dans l’Union, le 28 novembre 2009 Le loto « d'exception » organisé par l'association Team organization Motor ce soir à Châlons est dans la ligne de mire de la police. Le président a finalement décidé de ne pas l'annuler. DANIEL BELLAIRE, président de l'association Team Organization Motor, fait grise mine. Mercredi dernier, à 72 heures du grand loto d'exception qu'il préparait depuis avril, il a été convoqué au commissariat. Sur place, le couperet tombe : les…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

Il s’en passait de belles dans les salons du Gavroche !

Archive 2009 Article paru dans l’Union, le 25 novembre 2009 CHARLEVILLE-MÉZIÈRES (Ardennes). Le gérant s'en est bien tiré, son avocat ayant plaidé l'acharnement des policiers et dénoncé leurs méthodes d'intimidation sur les « filles » du bar. L'AFFAIRE évoquée lundi, devant le tribunal correctionnel, s'annonçait saignante, puisqu'il devait y être question de proxénétisme, aggravé et hôtelier, d'abus de bien sociaux, d'escroquerie, d'abus de confiance, de blanchiment, d'infraction à la législation sur les stupéfiants, de travail dissimulé, etc. Mais, au bout…
En savoir + Partager l'article sur Facebook