Pôle Victime d’accident grave – Victime d’attentat

Les aveux très partiels de Sid-Ahmed GHLAM au premier jour du procès en appel de l’attentat de Villejuif

© BENOIT PEYRUCQ / AFP Ce lundi 27 septembre 2021, c’était l’ouverture du procès en appel de Sid-Ahmed GHLAM devant la Cour d’assises d’appel spécialement composée en matière terroriste. C’est une ouverture en toute discrétion, comparée à celle, il y a quelques jours, du très médiatique procès des attentats du 13 novembre, à quelques pas de la salle Voltaire où se tient le procès de Sid-Ahmed GHLAM et cinq de ses comparses logisticiens, dans le Palais de justice historique de…
En savoir +

Droit des victimes : comment réouvrir un dossier sur la base d’une aggravation situationnelle ?

La notion d’aggravation situationnelle est reconnue depuis une quinzaine d’année dans notre jurisprudence. Elle permet de réouvrir un dossier en cas de modification de l’environnement de la victime, sans qu’une aggravation purement médicale soit constatée. Le délai pour engager cette procédure en aggravation est de 10 ans à compter de l’élément aggravant. L’idée de réparation du handicap implique en effet de retrouver sa dignité, et donc la recherche d’un équilibre dans l’environnement de la victime sans tenir compte de son…
En savoir +

FAQ pour les victimes

Mon fils a été victime d’un très grave accident de la circulation. L’assureur me dit de ne rien faire, de ne pas déposer plainte. J’ai quand même voulu le faire mais la police refuse. Tous les accidents ne relèvent pas du pénal, c’est certain. MAIS, l’assureur n’a pas de conseils à donner sur le sujet et la police n’a pas le droit de refuser un dépôt de plainte. Le seul moyen de connaitre le plus tôt possible le contenu de…
En savoir +

Je suis victime, pourquoi prendre un avocat ?

Prendre pour la première fois rendez-vous chez un avocat lorsqu’on est victime est une étape redoutée. Nous le savons. Répéter ce qui a déjà été dit à la police, à la gendarmerie, à son médecin, à son psy est très douloureux. Les honoraires de l’avocat effraient. On se dit qu’on est victime et qu’on n’a pas besoin d’un avocat, que la justice va faire son travail et que s’il faut vraiment un avocat, on prendra celui qui est recommandé par…
En savoir +

Procès de l’attentat de Villejuif : Plaidoirie de Gérard CHEMLA

‘Juger c’est comprendre et je ne vous comprends pas Monsieur GHLAM’ Quelques rappels Le dimanche 19 Avril 2015 au petit matin, Sid Ahmed GHLAM, jeune étudiant parisien dont la famille est installée à St Dizier (52), avait comme projet de s’attaquer aux fidèles de l’église Ste Thérèse de Villejuif. Pour mener à bien son projet terroriste, il a décidé de se rendre à l’Eglise avec un véhicule volé. C’est ainsi qu’il a décidé de s’en prendre à une jeune femme,…
En savoir +

Les réquisitions dans le procès du projet d’attentat de Villejuif

"On a toujours parlé à tort de l'attentat manqué de Villejuif. C'est oublier qu'Aurélie Châtelain a été assassinée ce dimanche 19 avril sur un parking de Villejuif (…) Elle a été la première et heureusement la seule victime de l'attentat de Villejuif. (...) Elle avait 32 ans et toute la vie devant elle". Ce sont les premiers mots des avocates générales ce lundi 2 novembre, qui aux termes d’un réquisitoire de six heures, ont requis la condamnation de l’ensemble des…
En savoir +

Sid-Ahmed GHLAM et l’opportunisme : la désignation d’un second homme et l’identification a posteriori de Samy AMIMOUR

Au fil de ses interrogatoires par le magistrat instructeur, Sid-Ahmed Ghlam a évoqué un mystérieux complice, un certain Abou Hamza, qui aurait été envoyé par ses commanditaires pour l’aider dans son opération terroriste. Il a maintenu cet axe de défense les 22 et 23 octobre derniers, lors de son très long interrogatoire. Selon la Défense, Sid-Ahmed Ghlam ne serait pas responsable de la mort d’Aurélie Chatelain, et n’aurait pas eu l’intention de commettre un attentat à l’Eglise de Villejuif, il…
En savoir +

Sonia MEJRI, l’épouse d’un dirigeant de l’armée secrète de l’Etat Islamique

La Cour d’Assises Spéciale chargée de juger Sid-Ahmed Ghlam et ses coaccusés a entendu comme témoin Sonia Mejri, l’épouse sur zone d’Abdelnasser Benyoucef, cadre de l’état Islamique et principal commanditaire de l’attentat. C’est l’un des moments forts de ce procès. Le rôle des femmes au sein de l’Etat islamique Le rôle des femmes au sein de l’EI est relativement limité ; à la connaissance des services spécialisés, aucune femme n’a eu un pouvoir décisionnaire au sein de l’EI. Elles sont…
En savoir +

Sid-Ahmed GHLAM et le manuel du “parfait petit terroriste”

Les enquêteurs ont découvert à l’intérieur du véhicule de Sid-Ahmed Ghlam un classeur de vingt-sept feuilles volantes supportant des annotations manuscrites en langues française et arabe, précisant l’organisation d’un attentat, sorte de manuel pour futur terroriste. Ce manuel du terroriste, dont Sid-Ahmed Ghlam précisera à l’audience qu’il était en permanence dans son sac à dos, permet de reconstituer ses projets et d’expliquer au moins en partie le déroulement des faits. La présidente de la Cour d’assises spéciale en a fait…
En savoir +

Le projet d’attentat de Sid-Ahmed GHLAM et l’analyse de la stratégie attentats de l’Etat Islamique

La typologie des attentats de l’Etat Islamique Schématiquement, il est possible de distinguer deux catégories parmi les attentats dont l’Etat Islamique est responsable : • Les attentats « inspiré »s, qui sont revendiqués par l’EI, et commis par des sympathisants ayant répondu aux appels du Califat à commettre des attentats, sans être dirigés par les structures de l’EI (attentat de Nice par exemple); • Les attentats dirigés par l’EI, et plus précisément par sa cellule des opérations extérieures, qui impliquent des combattants…
En savoir +