Publié dans juillet, 2017

Attentats : la justice ne veut pas tout savoir

Depuis 18 mois, Me Chemla, Conseil de nombreuses victimes, et son équipe, réalisent un travail de fond sur le dossier relatif aux tragiques attentats du 13 novembre 2015. Il a ainsi été amené à pointer du doigt plusieurs défaillances qui ont eu un impact sur la réalisation des attentats, mais aussi sur l’enquête. Il a souhaité attirer l’attention des juges afin que ces défaillances ne puissent plus se reproduire, mais à l’évidence la justice préfère faire la sourde oreille. Il…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

Un capitaine des sapeurs-pompiers marnais lave son honneur au tribunal

Le pompier était poursuivi pour abus de confiance. Un dossier sur fond de conflit avec son colonel.   Le capitaine mis en cause n’a plus aucune attribution dans l’organigramme des pompiers. La pratique était connue et habituelle, dans la Marne comme un peu partout en France : un capitaine des sapeurs-pompiers utilisait une carte de paiement professionnelle Total pour régler les frais d’essence liés à l’activité de l’Amicale des pompiers et ses différentes compétitions sportives, ou de représentation. Des faits…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

victimes d’attentats : vers la reconnaissance de nouveaux préjudices

- Par L'union Tuesday, 4 Juillet, 2017 - Autour des dossiers des attentats qui ont frappé la France depuis 2015, le cabinet ACG effectue avec d’autres un travail juridique spécifique « de recherche et création » afin que soient pris en compte un « préjudice d’angoisse » – pour les victimes directes – et un « préjudice d’attente » pour leurs proches. Des notions jusqu’alors mal cernées dans le droit français. Les avocats signataires en décembre 2016 d’un livre blanc…
En savoir + Partager l'article sur Facebook

Maître Chemla, l’avocat de nombreux dossiers emblématiques

Tueurs en série, catastrophes naturelles, attentats : l’avocat, à la tête du cabinet ACG, défend depuis trois décennies les parties civiles dans de nombreux dossiers emblématiques. Par L'union | Publié le 04/07/2017 Rompu aux cours d’assises (ici, à Reims, en mars dernier), Gérard Chemla fut en 1985 l’un des fondateurs d’ACG (dans l’un des bureaux, à droite) avant de devenir une référence dans la défense des victimes. Photographe: Photos : Remi Wafflart et Christian Lantenois   Depuis trente ans, il…
En savoir + Partager l'article sur Facebook