Incendie du Paris Munich : la deutsche bahn condamnée pénalement

La Cour d’Appel de Nancy si elle confirme la relaxe de la SNCF aggrave les peines prononcées contre le steward Wolker Janz et surtout sanctionne la compagnie allemande qui n’a pas laissé les marteaux brise vitres apparents enfermant ainsi les passagers dans un piège mortel.

La Cour prononce une peine de 160 000 euros d’amende contre la compagnie ferroviaire qui se pourvoit en cassation.

Télécharger l’arrêt Paris Munich

Partager l'article sur Facebook

Laisser un commentaire